Bonnes pratiques

Depuis quelques années, des initiatives de recherche internationales en paysage sonore urbain ont produit de nombreuses revues importantes (ex: le Guide de bonnes pratiques dans les zones calmes (2014) de l’Agence européenne pour l’environnement (en anglais seulement), la norme ISO sur le paysage sonore,  les publications des réseaux EU et NSF (en anglais seulement)). Cependant, ces revues ne rejoignent pas toujours les urbanistes de façon à les aider à intégrer le paysage sonore à la gestion du bruit urbain ou à la règlementation portant sur l’aménagement urbain et ne prennent pas toujours en compte le contexte local. Nous partirons de et synthétiserons ces ressources afin d’en faire ressortir des recommandations clés applicables à un context urbain à forte densité. Nous nous concentrerons à aider les villes, et Montréal en particulier, à promulguer des changements progressifs à leur règlementation existante qui minimaliseront les coûts et les risques à leur organisation. Nous concentrerons nos efforts de formation sur des sites d’étude réels, ce qui donnera des exemples d’application concrets (plutôt qu’abstraits) de l’approche du paysage sonore pour nos urbanistes et qui pourra être utilisé pour illustrer des solutions potentielles à différentes étapes du processus de planification.

La première phase du projet Sons en ville commence avec un atelier portant sur le paysage sonore des rues piétonnières avec le Goethe-Institut de Montréal.